Ecovative, un matériau éco-sourcé compostable.

Ecovative, un matériau éco-sourcé compostable.

Ecovative Design a développé un nouveau type de biomatériau de substitution du plastique et du polystyrène. La technologie de ce matériau éco-sourcé est fondée sur les … champignons. Les applications concrètes sont déjà variées.

Durant leurs études, Eben Bayer et Gavin McIntyre ont mené des essais sur sur une méthode de culture de champignons. Ces travaux ont abouti à un matériau nouveau qui présente des caractéristiques intéressantes. En 2007, ils créent Ecovative Design pour exploiter cette idée. En 2008, ils remportent le Picnic Green Challenge et la récompense de 500.000 €. Depuis ils ont développé et commercialisé EcoCradle, un packaging de protection. Ils travaillent aujourd’hui avec des clients nombreux comme Dell, Puma, Ikea et Steelcase.

Le mycelium, une substance très abondate.

Les hyphes du mycélium.

Le mycelium, composé d’un dense réseau d’hydres, décompose la matière organique en sécrétant des enzymes extracellulaires puissantes qui viennent briser les polymères en monomère.
Rapporté à 1 m2 de sol, la surface cumulée de toutes les hyphes du mycélium des microchampignons peut dépasser 100 m2

La production de l’EcoCradle.

Le procédé mis au point par Ecovative Design se base sur la culture de mycelium à partir de déchets de l’agriculture.
Inséré dans dans des moules entreposés dans le noir, le mycelium a un développement rapide.


Au bout de 5 jours, le contenu des moules est chauffé, ce qui rend la matière inerte. La matière qui en résulte conserve la forme du moule.


Le matériau robuste issu de la matière organique est intégralement compostable, ce qui représente le bénéfice majeur d’EcoCradle.
Le mycelium qui compose les champignons constitue une nouvelle classe de biomatériau renouvelable, qui présente également l’avantage de ne pas exploiter des ressources liées à l’alimentation.
L’usage principalement des déchets agricoles pour la production génère une empreinte environnemental minimale.
Packaging (protection), construction, panneaux d’isolation, parechocs ou planche de surf : les applications sont multiples.

En 2012, Ecovative Design a ouvert une première unité de fabrication industrielle.
En 2014, Ecovative Design a construit une tour de 12 m à New-York, hébergé par le Musée d’Art Moderne. L’entreprise a également mis sur le marché un kit pour faire pousser soi même du mycelium et fabriquer des objets.

L’objectif des fondateurs est la substitution du polystyrène extrudé (PSX ou Styrofoam), et d’autres matériaux conçus à base de pétrole, qui mettent des années à se dégrader dans le meilleur des cas.

Ecovative Design développe son modèle économique à l’étranger avec des licences, en donnant accès à la technologie et à un accompagnement pour la création d’une unité de production localement.
L’entreprise basé dans l’état de New-York proposent également la vente de produits à l’unité pour permettre de découvrir le matériau et ses atouts.

Ecovative a lancé un matériau éco-sourcé qui présente beaucoup d’avantage. Seuls un niveau du coût de production bas, et la scalabilité accessible de la production, permettront d’en faire un succès.
Le sujet est porteur, l’histoire de ce matériau éco-sourcé semble bien engagé.

A suivre de près !

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.