Icleanmysea, la collecte participative des déchets.

Icleanmysea, la collecte participative des déchets.

La collecte des déchets plastiques dans les océans est-elle utopique comme on l’entend souvent ? Tous les efforts ne sont pas vain, pensent au contraire certains audacieux optimistes. Ceux là pensent au contraire que seule la multiplication des initiatives permettra de réussir le pari très ambitieux de la réduction des déchets plastique. Avec Icleanmysea, l’entrepreneur Aymeric Jouon veut remettre le plastique à sa place.

Aymeric Jouon a fondé ICleanMySea, un projet participatif de collecte des déchets plastique dans l’océan.

La vie professionnelle d’Aymeric Jouon se conjugue d’abord avec l’océan.
Océanographe physicien, spécialiste des milieux côtiers, Aymeric Jouon a travaillé pendant plusieurs années dans la recherche en Nouvelle Calédonie, en Australie et en France – notamment pour l’Ifremer – avant de se consacrer à des travaux de modélisation hydro-dynamique. En tant qu’océanographe spécialiste des phénomènes côtiers, Aymeric travaille toujours sur le problème de l’échouage des sargasses en Guadeloupe et en Guyane.

8 Millions de tonnes de déchets plastique finissent dans les océans chaque année dans le monde.
Le problème provient de leur cycle de dégradation très lent. Un constat alarmant qui a décidé l’entrepreneur à passer à l’action.

80% des déchets en mer sont déversés par les embouchures.

Les options proposées pour limiter les déchets plastique dans l’environnement sont bien connues. Elles sont peu nombreuses en réalité  détaille l’entrepreneur engagé :

  • Modifier les usages pour viser une consommation plus raisonnée,
  • Renforcer la collecte sélective pour augmenter le niveau de recyclage,
  • Collecter les déchets dispersés dans l’environnement.
    C’est l’ultime option dont on dispose. La rapidité de sa mise en oeuvre représente son principal avantage.

L’ambition d’Icleanmysea ? Faciliter la collecte des déchets plastiques dans les océans.

Un schéma de collecte des déchets plus efficace.

Agir au bon endroit et au bon moment.
Etre actif à l’embouchure des rivières garantit de collecter les déchets qui ne sont pas encore dégradés, notamment par l’effet des UV. L’interception des déchets au niveau des estuaires constitue le principe le plus pertinent.

Icleanmysea apporte une double proposition pour intégrer tous les services liés à la collecte : une application mobile et l’exploitation d’une flotte de bateaux.

i- Une application mobile.

L’intégration d’une application collaborative auprès du public et de la flotte existante pour faciliter la collecte des déchets flottants.

Icleanmysea veut doter les marins qui collectent les plastiques flottants d’une solution, basée sur une application, pour identifier les zones de collecte à privilégier. L’application d’Icleanmysea entend faire participer le public – plaisanciers, promeneurs,… – à la détection des plastiques en mer.  

Avec Icleanmysea, Aymeric Jouon veut optimiser l’effort de collecte.  

Avec cette application, tous les usagers de la mer pourront participer à l’effort de détection. Ils seront en mesure d’alerter sur les zones où les déchets sont identifiés sur les plages, dans les embouchures ou sur la mer.

L’utilisation des outils de modélisation classiques de l’océanographie opérationnelle, couplés aux informations satellite et aux informations issues des caméras qui comptabilisent les déchets dans les rivières donnera une vision précise des parcours prévisionnels de ces masses de déchets.

Cette data est intégrée dans des modèles hydrodynamiques qui déterminent la trajectoire des déchets flottants. Ces modèles prennent en compte l’ensemble des paramètres du milieu marin : marées, houle, courants…

L’application fait le lien entre la personne qui détecte et la personne qui collecte.

Icleanmysea, une application collaborative, au service de la cause plastique.

Le public qui donnera l’alerte en direct via l’application sur la présence plastique, pourra suivre la trajectoire de son déchet sur l’application – jusqu’à son éventuelle capture.

Dans un premier temps, l’objectif sera d’abord pédagogique.
A terme, le crowdsourcing des déchets plastique doit constituer la force de l’application.

ii- L’exploitation d’une flotte.

Prendre en charge une partie des bateaux chargés de collecter les déchets.

La conception des bateaux sera réalisée en collaboration avec l’association Race for Water qui réalise un travail pédagogique de fond sur le changement des usages.

La vocation de Icleanmysea c’est de collaborer avec des collectivités pour capter les déchets plastique sur leur espace balnéaire. Aujourd’hui 6 bateaux financés par les villes du littoral basque ou par l’agglomération pays basque font la collecte des déchets sur la côte basque. Chaque embarcation collecte jusqu’à 25 T par saison et par bateau. ICleanmysea propose de fédérer l’ensemble des moyens de collecte d’un territoire comme le pays basque.

Avec Icleanmysea, Aymeric Jouon vise le  déploiement de 3 bateaux sur l’Adour, la Bidassoa et la Nivelle pour récolter les déchets présents dans ces embouchures. Des appels d’offres publics sont organisés par les collectivités pour le renouvellement de ces contrats.

La collecte des déchets se réalise au chalut ou à l’épuisette.
Icleanmysea envisage de réaliser la collecte avec une échelle – « un dégrilleur » – qui remonte les déchets sur un tapis roulant, afin de permettre un premier tri entre le plastique et le bois collectés. L’entrepreneur rêve également de recycler une partie de ces déchets collectés en mobilier.

Pour en savoir plus sur ce projet : www.icleanmysea.com

Le projet Ocean Cleanup  :

« Le projet Ocean Cleanup de Boyan Slat a été remarquable d’un point de vue collecte de fonds, davantage que d’un point de vue technique » estime Aymeric Jouon.  « Ce qui flotte au milieu du Pacifique ne représente qu’une infime partie de ce qui rentre en mer – d’autant plus que 90% des déchets coulent. »

« La créativité qu’on découvre autour de la lutte contre les déchets plastique est très riche et encourageante.
La France a un rôle à jouer pour le lancement d’initiatives à tous les niveaux : sourcing, usages et collecte. »

 

 

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.